Méditation janvier 2018 | rencontre méditation respiration

Méditation janvier 2018


Bien enracinés, nous allons projeter ensemble la lumière sur cette nouvelle année, elle nous aidera à grandir.
Chaque expérience, enrichie de silence, deviendra féconde.
Ce silence créateur permet la transformation et dévoile ce que nous sommes vraiment.
Il n’endort pas, il est vivant et permet de rejoindre la profondeur.
Chaque expérience est individuelle, mais c’est souvent dans le partage qu’elle révèle son essence.
La nécessité de chaque évènement devient alors évidente, même si l’apparence ne laisse rien percevoir.
Nous pouvons croire que les circonstances ne sont jamais là par hasard.
C’est en regardant clairement toutes nos peurs que nous pouvons vivre libres.
Entrons dans un espace plus créatif, qui nous hausse vers une autre conscience.
Si nous ressentons jusque dans nos cellules cette mutation possible, nous serons à la pointe de nous-mêmes.
Puissions- nous la danser chaque jour de cette année.

Reconnaissons notre rigidité pour être capable d’entrer dans la souplesse.
Lorsque nous dépassons nos frontières égoïstes, quelque chose de nouveau nous est donné. Il nous suffit d’y penser, et nous verrons grandir les forces spirituelles.
Parfois même, elles pourraient nous guérir, moralement ou physiquement.
Semons maintenant une graine de joie, laissons-la grandir pour qu’elle submerge tout ce qui est difficile, toutes les expériences que nous avons à traverser, quelles qu’elles soient.
Même à notre insu, elle se répand ainsi dans le monde.
Partout où il y a de l’ombre, ouvrons la porte sur la lumière.

Chaque chose vécue peut être perçue à différents niveaux, et nous pouvons toujours changer notre regard.
Le combat s’effectue à l’horizontale.
La solution d’un problème se trouve toujours sur un autre plan, et dissout le problème.
Lorsque les remous s’apaisent, le corps, l’âme et l’esprit se rejoignent, et nous pouvons ressentir physiquement que nous appartenons à plus grand que nous-mêmes.


Pendant cette année de transition,  deux mots nous accompagnent:

Souplesse et confiance.

La confiance, c’est se glisser sur le versant lumineux de ce qui nous arrive,
la souplesse c’est l’intelligence libérée de la servitude de l’égo.
Laissons la confiance et la souplesse remplir nos vies, c’est de cette manière qu’elles rempliront le mieux le monde.

Se plaindre et se désespérer n’apportent rien ni à soi-même, ni aux autres, ni à l’univers.
Il ne s’agit pas de croire, il s’agit de vivre intensément dans le corps la mutation corps âme esprit.
C’est une expérience à la fois physique, mentale et spirituelle.
La joie qui en découle pétille dans tout le corps, c’est une joie cellulaire. Cette joie sans objet est simplement une manifestation de la vie.

Si, en méditation, nous avons tendance à nous endormir, devenons conscient de la circulation de l’énergie dans le corps.
Imaginons que nous sommes là, tendus vers une autre conscience, vers une étape suivante dans l’évolution de l’humanité.
Imaginer cela nous aide à être totalement présent, ici, maintenant et partout.
Nous pouvons reproduire cette présence à nous-mêmes chaque fois que nous y pensons.
Elle nous rapprochera de ce que nous avons à être et faire ici-bas.

Chaque instant est l’annonce et le départ d’une nouvelle aventure.